36% de renouvelables d'ici 2030 accroîtront le PIB de 1,3 billion $ Nouveau rapport de l'IRENA

صورة AGORA moderator

Abou Dabi, EAU, 16 janvier 2016 – L’atteinte d’une part de 36% d’énergie renouvelable au sein du bouquet énergétique mondial d’ici 2030 accroîtrait le produit intérieur brut mondial jusqu’à 1,1 pour cent, soit environ 1,3 billion de dollars des États-Unis, selon une nouvelle analyse réalisée par l’Agence internationale de l’énergie renouvelable (IRENA).

Le rapport Renewable Energy Benefits: Measuring the Economics, publié aujourd’hui à la sixième Assemblée de l’IRENA, fournit une première estimation mondiale des impacts macroéconomiques du déploiement de l’énergie renouvelable. En particulier, il décrit les bénéfices qui seraient engendrés dans un scénario où la part mondiale de l’énergie renouvelable serait doublée d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 2010.

«Le récent Accord de Paris a envoyé un signal fort aux pays pour passer de la négociation à l’action et décarboner rapidement le secteur de l’énergie», a déclaré Adnan Z. Amin, Directeur général de l’IRENA. Cette analyse prouve incontestablement que réaliser la transition énergétique nécessaire n'atténuerait pas seulement le changement climatique, mais stimulerait aussi l’économie, améliorerait le bien-être humain et stimulerait l’emploi dans le monde entier.»

En plus de dévoiler que le PIB augmenterait jusqu’à 1,3 billion de dollars des États-Unis en 2030 – soit plus que les économies réunies de l’Afrique du Sud, du Chili et de la Suisse aujourd’hui, le rapport analyse aussi les conséquences spécifiques aux pays. Le Japon serait le premier bénéficiaire en ce qui concerne le PIB (2,3 pour cent) mais l’Afrique du Sud, l’Allemagne, l’Australie, le Brésil, la Corée du Sud et le Mexique eux aussi profiteraient d'une croissance de plus d’un pour cent chacun.

Selon le rapport, l’amélioration du bien-être humain irait bien au-delà de la croissance des PIB grâce à une gamme d'avantages sociaux et environnementaux. L’impact du déploiement de l’énergie renouvelable sur le bien-être est estimé à trois ou quatre fois son impact sur le PIB, avec une augmentation de 3,7 pour cent du bien-être à l’échelle mondiale. L’emploi dans le secteur de l’énergie renouvelable augmenterait de 9,2 millions d’emplois dans le monde aujourd’hui à plus de 24 millions d’ici 2030.

Une transition vers de plus grandes parts de renouvelables dans le bouquet énergétique mondial entraînerait aussi un changement dans les structures commerciales, étant donné qu’elle diminuerait les importations mondiales de charbon de plus de la moitié, réduirait les importations de pétrole et de gaz, à l'avantage de grands importateurs tels que la Corée le Japon, l’Inde et l’Union européenne. Les pays exportateurs de combustibles fossiles profiteraient quant à eux d’une économie diversifiée.

«L’atténuation du changement climatique par le biais du déploiement des énergies renouvelables et la réalisation d’autres objectifs socioéconomiques ne sont plus deux paramètres exclusifs de l'équation, a déclaré M. Amin. Grâce à un intérêt croissant du monde des d’affaires pour l’énergie renouvelable, un investissement dans l’un est un investissement dans les deux. C’est la définition-même d’un scénario 'gagnant-gagnant'.»

Renewable Energy Benefits: Measuring the Economics se base sur le travail d'analyse déjà mené par l’IRENA sur les bénéfices socioéconomiques et REmap 2030, une feuille de route de l’énergie renouvelable pour doubler leur part d’ici 2030. L’étude constitue un premier coup d’œil sur la gamme complète des bénéfices engendrés par une transition vers l’énergie renouvelable.

Le communiqué de presse d’IRENA a été traduit par la CCNUCC.

Téléchargez le rapport complet: http://www.irena.org/publications

Téléchargez les documents REmap 2030: http://www.irena.org/remap

Téléchargez les documents sur les bénéfices socioéconomiques: http://revalue.irena.org/publications.aspx

Renseignements sur la sixième Assemblée de l'IRENA: http://bit.ly/1Px3H9E  

À propos de l'Agence internationale de l'énergie renouvelable (IRENA)

IRENA est mandatée à titre de plateforme mondiale pour la coopération en matière d'énergie renouvelable et d'échange d'information par 145 membres (144 États et l'Union européenne). Environ 30 pays supplémentaires font actuellement le processus d'adhésion et sont engagés de façon active. IRENA promeut l'adoption élargie et l'utilisation durable de toutes les formes d'énergie renouvelable, y compris la bioénergie, la géothermie, l'hydroélectricité, l'énergie océanique, solaire et éolienne dans la poursuite du développement durable, de l'accès à l'énergie, de la sécurité énergétique ainsi que de la croissance économique et de la prospérité bas-carbone. www.irena.org

Contacts

Anglais: Timothy Hurst, Responsable de la communication, thurst@irena.org +971 56 677 0166
Anglais: Hillary McBride, Chargée de communication, hmcbride@irena.org +971 56 410 3572
Arabe: Saba Al Delfi, Chargée de communication Saldelfi@irena.org +971 56 504 4842

Restez en contact avec l'IRENA:

www.twitter.com/irena
www.facebook.com/irena.org
www.irena.org/newsroom

SOURCE: http://newsroom.unfccc.int/fr/energie-propre/36-pour-cent-renouvelables-...