'Publiez ce que vous payez' oeuvre pour plus de transparence

Portrait de AGORA moderator

La coalition ’’publiez ce que vous payez’’ oeuvre pour la bonne gouvernance dans le secteur minier afin que l’économie nationale soit installée sur une trajectoire de croissance forte, inclusive, durable, créatrice d’emplois et préservant l’environnement et les ressources naturelles, selon son président Ibrahima Sory Diallo.

’’Le Sénégal compte exploiter son potentiel de ressources naturelles pour attirer l’émergence du secteur minier, structuré autour de ces ressources. Une place de choix lui est définie, car les industries extractives font partie des sous secteurs producteurs, prioritaires identifiés dans le cadre du PSE’’, a dit M. Diallo.

IL s’exprimait, vendredi, à Dakar, au cours d’un dîner débat axé sur ’’quelle politique de développement des ressources minérales du Sénégal pour l’atteinte des objectifs du plan Sénégal émergent dans la politique minérale’’.

En effet, a-t-il indiqué, la promotion des investissements apparaît pertinente pour booster la croissance économique et donner une réponse à la lutte contre la pauvreté et offrir une plus grande lisibilité aux revenus générés par l’industrie extractive.

Ainsi, l’initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE), constitue une volonté politique pour améliorer la transparence et la bonne gouvernance dans la gestion des ressources minérales, a expliqué le président de la coalition.

Néanmoins, la coopération des acteurs déclarant reste à améliorer considérablement pour plus de visibilité, de fiabilité, et de qualité des informations à recueillir sur les rapports de l’ITIE du Sénégal.

’’La coalition a beaucoup plus contribué que contester. Nous voulons devenir une force de contribution et nous pensons que le PSE est l’un des cadres les mieux indiqués pour cela’’ a souhaité le président Ibrahima Sory Diallo. Pour Diallo, il s’agira de promouvoir la transparence et la redevabilité dans la négociation des contrats.

’’Je pense que pour une bonne collaboration, il faut permettre à tout le monde qui évolue dans ce secteur, de promouvoir la transparence’’, a t- il estimé.

Le président de la coalition a souligné le code minier sénégalais, doit être le meilleur en Afrique de l’Ouest car c’est un code consensuel, qui prend en compte l’ensemble des préoccupations des acteurs.

SOURCE: 13 Fevrier 2016: http://www.aps.sn/actualites/economie/article/industries-extractives-une...