Côte d’Ivoire-COP21/Des projets structurants à identifier par le gouvernement (PR Ouattara)

Portrait de AGORA moderator

Abidjan - Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, a annoncé que le gouvernement ivoirien va s’atteler, en priorité, à identifier des projets structurants lui permettant de respecter ses engagements, dans le cadre de ses contributions prévues déterminées au niveau national (CPDN/INDC en anglais), pour la mise en œuvre de l’accord de Paris sur le climat (COP21) dont la signature a eu lieu vendredi au siège de l’ONU à New York.

Faisant savoir que la mise en oeuvre de l’accord de Paris n’est pas une option, mais « un impératif », le Président Ouattara a indiqué que l’accent sera mis sur la poursuite de l’amélioration et du renforcement du cadre de la gouvernance environnementale et climatique à tous les niveaux.

« Notre volonté est de parvenir, dans les délais impartis, à l’élaboration d’un business plan climat devant accompagner la mise en oeuvre de notre plan national de développement (PND) 2016-2020, des objectifs de développement durable post-2015 et de l’accord de Paris sur le climat », a déclaré le président de la République qui s’est inquiété de la baisse de la pluviométrie en Côte d’Ivoire.

« La pluviométrie en Côte d’Ivoire a baissé d’environ 13% depuis les années 1980 et, durant les dernières décennies une hausse de température de 0,8°C, a été enregistrée. Ces mutations ont eu pour conséquences la baisse des rendements agricoles, la progression de l’érosion côtière, la récurrence des catastrophes naturelles et l’augmentation des flux migratoires », a-t-il dit.

Selon le Président Ouattara, la Côte d’Ivoire a besoin de l’appui et de l’accompagnement de la communauté internationale, notamment en ce qui concerne la production d’électricité, afin de réussir l’adaptation de son économie aux contraintes liées aux changements et au réchauffement climatiques.

« Je voudrais inviter toutes les parties à l’accord de Paris à aller plus loin afin de pérenniser la dynamique actuelle et rendre irréversibles les progrès que nous accomplirons collectivement » dans le domaine de la lutte contre le réchauffement climatique, a-t-il conclu.

En marge de la cérémonie de signature de l’accord, le chef de l’Etat ivoirien a co-présidé la session de haut niveau des déclarations nationales en compagnie du président de la République de Nauru, Baron Waqua, signale-t-on.

(AIP) akn/kp   source: http://news.abidjan.net/h/589707.html
 

PLUS à propos de la Côte d'Ivoire sur Agora ici