Côte d’Ivoire: Le Parlement des jeunes sollicite l’aide de l’Assemblée nationale

Portrait de AGORA moderator

Yamoussoukro - Le Parlement des jeunes de Côte d’Ivoire sollicite l’appui des institutions notamment l’Assemblée nationale, afin de mener à bien sa mission d’éducation, de formation et de sensibilisation des jeunes à la culture de citoyenneté et de la démocratie.

"Nous sommes confrontés à un problème d’appui et sommes en retard dans notre projet de formation faute d’un appui", a fait savoir le président du Parlement des jeunes, Josué Vah Yao, samedi à Yamoussoukro, au lendemain de sa réélection pour un nouveau mandat de cinq ans à l’issue d’une assemblée générale élective organisée à l’occasion de la journée internationale de la jeunesse.

Cet appui devra permettre à Vah Yao d'impulser une dynamique à son nouveau mandat dont le plan d'action se décline entre autres au renforcement du Parlement à travers sa représentation dans toutes les localités, à la formation et l’emploi des jeunes et l’amélioration de l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire.

"À côté de cela, nous attendons mener une campagne de sensibilisation dans le domaine sécuritaire pour endiguer le banditisme notamment les enfants microbes, dans le domaine de la santé pour lutter contre le Vih/ Sida", selon le président du Parlement des jeunes.

Le Parlement des jeunes de Côte d’Ivoire compte 40 000 membres actifs de moins de 35 ans. Il est organisé en coordinations régionales et implanté dans 22 régions. C’est un "appendice" de l'Assemblée Nationale avec voix consultative sur les questions qui touchent la jeunesse.

Source: http://news.abidjan.net/h/597395.html