Énergie durable pour tous (SE4All)

Portrait de AGORA administrator

Les gouvernements du monde ont identifié l’accès à l'énergie, notamment à l'énergie renouvelable, comme un objectif important à atteindre d'ici 2030. Des gouvernements à travers le monde ont approuvé l'initiative  « Énergie durable pour tous » (SE4ALL) et élaborent actuellement des plans pour fournir ce type d’énergies à leurs citoyens. Les parlementaires peuvent utiliser leur rôle en tant que leaders politiques afin de s'assurer que ces politiques sont mises en œuvre au profit de leurs électeurs.

L'initiative, « Énergie durable pour tous », dirigée par un Conseil consultatif, co-présidé par le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon et le Président du groupe Banque mondiale Jim Yong Kim, mobilise l’action de tous les secteurs de la société en faveur de trois objectifs interdépendants à atteindre d'ici 2030:

Le « Groupe de haut niveau sur l'énergie durable pour tous » travaille à mobiliser les engagements des gouvernements, le secteur privé et les partenaires de la société civile à prendre des mesures qui rendront l'énergie durable une réalité pour tous au cours des deux prochaines décennies. Les parlementaires en tant que dirigeants politiques nationaux, ne doivent pas seulement être au courant de cette initiative, mais doivent aussi veiller à ce que leurs gouvernements accèdent aux conseils techniques et les moyens mis à leur disposition par la SE4ALL.

Sommet mondial de la SE4All

Le premier Forum sur L’Énergie durable pour tous (SE4ALL) a été tenu du 4 au 6 juin 2014 au siège de l'ONU à New York, aux États-Unis. Les 1000 participants du Forum ont évalué les progrès réalisés sur l'énergie durable depuis la Conférence de l'ONU sur le développement durable (Rio + 20) en juin 2012. Les participants ont présenté les réussites obtenues, partagé les meilleures pratiques, présenté de nouveaux engagements et catalysé les actions qui serviront à façonner le débat mondial sur l'énergie pour la prochaine décennie.

Le premier jour du Forum, les représentants des gouvernements, des agences des Nations Unies, des organisations internationales, du secteur privé et de la société civile ont participé à 46 débats parallèles sur des sujets différents présentés par plus de 200 conférenciers. Au cours de la deuxième journée, un Dialogue global Leadership a été convoquée par le jury des leaders mondiaux; la Décennie de l'énergie durable pour tous 2014-2024 de l'ONU a été officiellement lancée, avec les deux premières années se concentrant sur l'énergie pour la santé des femmes et des enfants; et l'Agence internationale de l'énergie renouvelable (IRENA) a lancé REmap 2030, une feuille de route sur les énergies renouvelables qui vise à doubler la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique mondial entre 2010 et 2030. Le dernier jour, les ministres, les délégués du gouvernement et d'autres parties prenantes, ont abordé la question de l’énergie dans le cadre du programme de développement post-2015.

Pour lire un rapport du Sommet mondial, veuillez cliquer ici.

Pour plus d'informations sur cette initiative, voir http://www.se4all.org/