Les plans de développement stratégique destinés aux parlements

Portrait de AGORA administrator

Un plan de développement stratégique est un document élaboré par une institution, qui définit les réformes et les actions nécessaires pour rendre cette institution plus productive et mieux adaptée aux besoins des parties prenantes. Les entreprises, les organismes publics et les organisations non gouvernementales élaborent de tels plans. Les parlements ne sont en rien différents des autres institutions dans leur capacité à profiter de ces plans.

La planification du développement stratégique s’est avérée constructive pour aider les parlements à élaborer leur propre plan de développement. Parmi ses avantages, on peut citer :

  • Les plans de travail annuels peuvent se baser sur les plans stratégiques. Il est ainsi plus facile de faire en sorte que les activités soient directement liées aux objectifs stratégiques et au développement global de l’institution ;
  • La planification du développement stratégique encourage un examen constant des réalisations et identifie donc les secteurs d’activité dans lesquels des retards sont enregistrés en permanence ; et
  • Les plans de développement stratégique élaborés pour les parlements et en leur nom contribuent à la promotion d’une meilleure coordination de l’aide extérieure.

La planification stratégique n’est ni simple ni facile, même pour les institutions les plus matures. Étant donné la nature politique des parlements, elle est particulièrement délicate. Toutefois, l’expérience indique que les difficultés rencontrées peuvent être surmontées, de sorte que la planification stratégique constitue une méthode cruciale, indispensable et (souvent) même unificatrice pour réunir différents acteurs autour des mêmes objectifs de développement.

Un plan de développement stratégique doit déterminer les objectifs de développement à long terme d’une institution, puis identifier les meilleures approches pour atteindre ces objectifs. Les étapes les plus importantes et les secteurs d’activité prioritaires d’un tel processus sont les suivants :

1.     Vision, mission et valeurs

Il faut tout d’abord définir une vision, après quoi un énoncé de mission doit être élaboré, basé sur cette vision. L’énoncé de mission doit comprendre une liste d’objectifs classés par ordre de priorité.

2.     Évaluation des besoins/analyse initiale

Le parlement doit recueillir des informations dès les premières étapes de la planification afin de pouvoir prendre des décisions avisées. Après avoir déterminé sa position exacte, le parlement peut alors déterminer où il veut aller et comment il compte s’y rendre.

3.     Élaboration

La planification stratégique et les processus décisionnels doivent s’achever par des objectifs stratégiques et une feuille de route indiquant des manières d’atteindre ces objectifs. Les objectifs stratégiques du plan de développement d’un parlement doivent comprendre une série de cibles à atteindre au cours d’une période donnée. Pour s’assurer d’atteindre ces objectifs, il est nécessaire de définir une série d’activités à entreprendre, de préciser quelles personnes ou quels groupes sont chargés de chaque action, et de fixer des échéances réalistes.

4.     Mise en œuvre et suivi

On constate d’expérience que les plans se ressemblent énormément en raison des acteurs participant à leur mise en œuvre. La leçon la plus importante que l’on ait apprise à cet égard est que les acteurs internes au parlement sont, toutes choses étant égales par ailleurs, les mieux à même d’assumer les tâches les plus importantes. De plus, leur participation directe est utile pour assurer l’appropriation adéquate et efficace de la planification par l’institution, y compris l’ensemble des partis politiques et l’administration. 

5.     Évaluation

Outre le suivi quotidien, des évaluations à plus long terme sont vitales pour assurer la pertinence et la cohérence du plan de développement stratégique au fil du temps.

6.     Adaptation du plan

Si des changements se produisent au sein du parlement pour l’une ou l’autre raison, il peut être nécessaire de réorienter ou de modifier le plan de développement stratégique du parlement. 

 

Il est important de se souvenir que bien que la planification du développement stratégique soit souvent un processus complexe, tendu et parfois contradictoire, il s’agit aussi généralement d’un instrument de changement et de développement très constructif et précieux. Les parlements sont responsables du bon développement de l’institution parlementaire, et leurs dirigeants doivent s’engager à mener un processus inclusif et participatif.