Note régionale sur le financement climatique: Moyen-Orient et Afrique du Nord

Dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, les financements climatiques sont principalement concentrés sur quelques grands projets axés sur les prêts, concessionnels ou non, du FTP. Le montant total des financements approuvés s’élève, pour 58 projets, à 701 millions $, et 80 % de ce montant vise, malgré d’urgents besoins régionaux en matière d’adaptation (notamment pour la conservation de l’eau et la sécurité alimentaire), des initiatives d’atténuation. Sur ce total de 701 millions $ approuvés pour la région, 225 millions $ concernent les prêts octroyés à la majorité des projets agréés par le fonds. Le montant restant de 471 millions $ couvre les prêts, concessionnels ou non, visant trois projets en faveur d’infrastructures énergétiques à grande échelle approuvés par le FTP. Le montant total versé atteint 83 millions $ (pour l’exécution de 28 projets).  Depuis l’année dernière, la somme approuvée s’est accrue de 13 %, malgré la faible augmentation de 5 millions $ des versements. L’Égypte et le Maroc reçoivent 80 % du total des financements climatiques approuvés dans la région tandis que onze pays de la zone ne perçoivent aucun financement climatique des fonds suivis par CFU.

Téléchargement  the document  ici 

Document nature:

Editor:

Year: